Menu Fermer

PARC DES LILAS D’ESPAGNE à Courbevoie (92)

PROJET DE RECONVERSION DE BUREAUX EN LOGEMENTS JEUNES ACTIFS, ET DE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS NEUFS COMPRENANT DES COMMERCES ET ACTIVITÉS à COURBEVOIE (92)
NF HABITAT HQE Niveau très performant, profils biodiversité biosourcé, BREEAM niveau Very Good (coworking et coliving), BBCA Rénovation,  WIREDSCORE Silver, SMARTSCORE, BIODIVERSITY et ECOJARDIN, RE2020
MO / MEANINGS
AMO / THEOP
MOE / ALAIN BARTHE ARCHITECTURE + HARDEL & LE BIHAN Architectes + VPEAS Economistes + EVP Structure + Innovation Fluides + Acoustique & Conseil + Batir Conseil BE Environnement + Bassinet Turquin Paysage
Coût / Non communiqué
Surface / 20 600 m² SDP
Calendrier / Janvier 2022 – APD
La richesse de l’îlot bordé par les rues des Lilas d’Espagne – Tintoret – Etudiants repose en premier lieu sur sa double nature de projet urbain et paysager : il challenge, pour réaliser un vrai parc urbain de 4000 m2 et un ensemble immobilier mixte et vertueux d’environ 20000 m2.
Le quartier est jalonné par un certain nombre de figures urbaines : cimetière, parc Nelson Mandela, parc du Millénaire, promenades et allées plantées.
Au centre de ce réseau, l’îlot jouit d’une situation centrale favorable. Le projet révèle son rôle de connecteur et offre au citadin la perspective exceptionnelle de traverser la ville « de parc en parc ».
Nous avons cherché un équilibre harmonieux entre les qualités du parc et les futures aménités à offrir aux habitants.
Pour libérer le sol et développer ce grand jardin central, le projet doit organiser une densité raisonnée où l’existant et le projet conjuguent leurs qualités.
Réhabilités, transformés ou neufs, les volumes et surfaces interagissent entre eux, les fonctionnalités se servent mutuellement, autour du parc.
Le site est occupé par des bâtiments développant de grandes surfaces appropriables, avec de réelles qualités constructives, en infrastructure comme en superstructure : notre projet porte les solutions pour réhabiliter au maximum les ouvrages qui peuvent l’être, en déconstruisant avec parcimonie et en construisant avec une grande économie de moyens.
Ainsi, quatre bâtiments investissent le site en superstructure : les bâtiments A et B existants sont restructurés et complétés par deux immeubles neufs (C et D) adressés sur la rue Tintoret. L’opération compte 325 logements (dont 40 % de logements sociaux) répartis de la façon suivante :
– Bâtiment A restructuré: résidence jeunes actif de 167 logements
– Bâtiment B restructuré: 32 logements en coliving
– Bâtiment C : 33 logements
– Bâtiment D : 46 logements accession
La mixité raisonnée se traduit par la diversité des programmes et par la variété des typologies de logements autour d’un parc qui enrichit les vues, le confort et les usages des différents programmes qui le jalonnent.
quis pulvinar consectetur adipiscing leo vulputate, sed quis,