Menu Fermer
RÉSIDENCE SOCIALE
DE 300 LOGEMENTS à MASSY (91)
DÉMOLITION ET RECONSTRUCTION
LABEL BBC et HQE
Maitrise d’ouvrage / ADOMA
Maitrise d’oeuvre /
BADIA-BERGER architectes Mand.
ALAIN BARTHE ARCHITECTURE
Collaboration libérale
+ LTA Economiste + BETEM Fluides
+ EVP Structure + OASIIS HQE
Surface / 7974m² SDP
Coût / 14.91M€ HT
Calendrier /
Livré en 2015 (1ère tranche) 
Livré en 2017 (2ème tranche) 
Quelques mots sur le projet...
Dans le cadre d’une collaboration libérale avec BADIA BERGER ARCHITECTES, Mandataire et Maître d’œuvre de l’opération, ABA a réalisé le chantier de la Phase III du projet  (BOUYGUES – BALLESTRERO CONSTRUCTION, Entreprise générale).
Le projet se situe en marge du grand faisceau de voies ferrées de la gare de Massy, et en bord de voie d’un nouveau quartier résidentiel Victor Basch.
Après une phase I consistant en la construction de 250 chambres et une opération « tiroir » pour y reloger les habitants de la tour existante conservée sur site, la phase II a consisté en la démolition de la tour existante.
L’enjeu de la phase III a été de terminer l’opération en construisant en site occupé un bâtiment de 50 logements en fond de parcelle (bâtiment C en R+3 & stationnements en infrastructure connectés au parking de la première phase) ainsi que celui abritant les espaces communs (bâtiment D en
RDC le long de la rue Alain Colas, comportant les locaux communs, ateliers, bagagerie, vélo, etc, ainsi que l’ensemble des boîtes aux lettres) et, tous les jardins.
Les quatre bâtiments aux échelles variées et aux natures de façades toutes aussi déclinées (bardage de mélèze et enduits) protègent et qualifient un cœur d’ilot contenu mais ouvert sur les rues. Ce cœur d’ilot était un enjeu important pour donner aux résidents de beaux espaces partagés où ils puissent se rencontrer, sans toutefois que cet espace ne deviennent incontrôlable. Le succès de l’appropriation de ces espaces et son respect par les habitants tient à la qualité de l’architecture et du projet de paysage, mais également à l’attribution de logements par ADOMA à une population très variée en âge et, désormais, mixte : se côtoient heureusement en ces lieux des personnes âgées comme des familles monoparentales avec de jeunes enfants.
neque. vel, nec adipiscing luctus tristique ipsum at ut