Menu Fermer
ECOLE MATERNELLE
ET CENTRE DE LOISIRS
à GENTILLY (94)
LABEL BBC
EQUIPE DE MAITRISE D’OEUVRE
CONCOURS 2011:
Maitrise d’ouvrage / 
VILLE DE GENTILLY
MO Déléguée / AFTRP
Maitrise d’oeuvre / 
ALAIN BARTHE ARCHITECTURE
+ EVP BET structure
+ JLR BET Structure
+ 12ECO economiste
+ 2DKS BET HQE
+ ERA Paysagiste
Coût / 3.6M€ HT valeur 2011
Surface/ 2200m² SDP
Quelques mots sur le projet...
Il s’agit d’un projet d’École Maternelle et de Centre de Loisirs à construire dans le quartier du Chaperon Vert en lieu et place d’une école Maternelle existante. Pour réaliser le projet il faut organiser des locaux provisoires et démolir par phases l’école existante tout en construisant l’équipement neuf. Le terrain étant très exigu, le projet propose des espaces supplémentaires récréatifs, extérieurs et intérieurs tout en traitant la volumétrie propre de l’îlot avec décalages et porosité pour une parfaite intégration au quartier.
L’EXPRESSION DES VOLUMES
Schématiquement, C’est un premier étage en bois, structure, parements
de façade et menuiseries, posé sur une « table » horizontale marquée en façade par un bandeau de béton lasuré et ciré (correspondant au plancher haut et au plenum du rez-de-chaussée). Par contraste avec l’univers bois de l’étage, le rez-de-chaussée est
constitué par des éléments minéraux : panneaux de béton préfabriqués
matricés et lasurés, accrochés par l’extérieur et protégeant l’isolation thermique (laine de bois), baies aluminium et acier, compris entre le bandeau du premier étage et le socle de 50 cm réalisé avec le même matériau. A cette construction parallélépipédique de matériaux continus à l’alignement s‘oppose la structure feuilletée et poreuse des
façades sur cour avec une proportion de vitrage plus importante.
Protéger du monde extérieur l’univers des classes et de la cour, intérioriser les espaces communs et les ouvrir au soleil dans un mouvement héliotrope, tel est l’un des objectifs du projet.
LA MAISON DES PETITS
Outre la valeur des usages ajoutés, c’est toute une panoplie de
sensations nouvelles qui sont convoquées et proposées aux enfants, propices a un éveil sensoriel. Horloge solaire, capteur de lumières tout au long de la journée, espace de calme, serre pour les plantations pédagogiques, cet espace supplémentaire est également un régulateur thermique : en hiver il monte en température très vite et, par un système bi-pass, la ventilation
double flux récupère ces calories pour assurer une ventilation économe; en été ou en demies-saisons chaudes que sont les mois de mai, juin, septembre et octobre, les jardins d’hiver fonctionnent comme des cheminées de ventilation pour extraire
l’air chaud. La régulation d’été est pensée simplement avec des ouvrants
manuels actionnables par les enseignants à loisir. De plus, ces jardins d’hiver sont conçus comme des espaces extérieurs mais couverts : ils sont étanchés comme tels : on y arrose
les plantes, on peut y organiser des jeux d’eau, il est possible d’oublier de fermer une fenêtre : nous voulons que ces espaces soient simples à vivre et porteurs de beaucoup de valeurs ajoutées.
ut Aenean Phasellus lectus tristique sem, consequat.